Théâtre et plus...
  Devenez membre du Lamartine   Le 21-06-2018 19:41 
Menu rapide

Menu Principal

· Nouvelles
  · Archives
· Articles de presse
· Galerie Photo
· Liens Webs
· Sondages
· Contact et Réservation

Connexion

Pseudo

Mot de Passe

Mot de Passe perdu?

Pas encore Membre?
Inscrivez-vous!


2008 : DOUBLE MIXTE - Le mot des Metteurs

Une histoire d’amour de près de vingt ans, voilà ce qu’est le projet de Double Mixte pour nous, les metteurs. Quand Andrés découvre Double Mixte, nous sommes en 1989 au Casino Théâtre de la rue de Carouge à Plainpalais, Pierre Naftule est aux commandes et Andrés n’est alors qu’un spectateur parmi des centaines d’autres. Et c’est le coup de foudre pour ce texte si habilement adapté de l’anglais par Jean-Loup Dabadie, qui a réussi le tour de force de conserver ce qui fait le suc de l’humour anglais tout en le francisant avec doigté. Au résultat rien à jeter, c'est de la balle! comme dirait notre jeunesse. Et Andrés de retourner voir la pièce six fois !

Quant à Christophe, il découvre la pièce à Paris en 1986 au Théâtre de la Michodière dans une mise en scène de Pierre Mondy. Même coup de foudre qu’Andrés, sauf que nous ne nous connaissions pas encore à ce moment-là. Ce n’est qu’en 2002 que nos chemins se croisent au sein du théâtre Lamartine. Rapidement et très naturellement nous nous retrouvons sur l’envie de mettre en scène Double Mixte. Après avoir commandé le texte français de Dabadie à la Bibliothèque Nationale de France, nous découvrons le texte original anglais de Ray Cooney, Run for your wife, mis en scène par Pamela Walsh du Théâtre Anglais de Genève en 2007. Une franche réussite qui nous confirme le passage à l’acte. C’est le début de l’aventure !

Comme il y avait plus de comédiens que de rôles, nous avons choisi de doubler certains personnages, ce qui nous amène à présenter aujourd’hui une distribution différente un soir sur deux. Lors des répétitions, cette façon de faire a permis aux comédiens se partageant un rôle de mieux progresser et de se nourrir les uns des autres, en double et mixte, si vous voulez.

Un vrai plaisir ces répétitions. Et au-delà du résultat ce furent des rires, des rires et encore des rires qui nous ont accompagnés tout au long des douze mois de préparation. Et ceci nous le devons bien sûr au travail individuel de chacun des dix comédiens, qui se sont présentés aux répétitions « texte su » depuis le début. De vrais pros ces Lamartiens ! Et vu la quantité de texte pour certains, il s’agissait d’un sacré défi… Qui a été relevé avec brio et sans que nous ayons eu à céder aux pressions nous poussant à faire des coupes. Sacrilège ! Ce n’est pas que nous voulions respecter coûte que coûte le texte original, mais il s’agit d’une comédie, et comme toute bonne comédie, c’est de l’horlogerie fine, pour ne pas dire suisse. Tout se tient, rien à ajouter, rien à enlever. Un bijou anglo-français auquel nous espérons avoir été fidèles et surtout à la hauteur ! Chapeau les comédiens, merci à Ray et à Jean-Loup (tout fraîchement nommé à l’Académie française… comme quoi, tout change !), cher public régalez-vous!

Andrés Donoso et Christophe Schriber
Metteurs en scène

Posté le 24/6/2008 17:15:34 (1377 lectures)
 

Liens relatifs
· Lire plus dans le sujet 2008
Format imprimable  Envoyer cette nouvelle à un ami



Powered by Capria & Associates
© 2002 Capria